Chanteur et joueur de oud (le luth oriental), Marcel Khalifé est un artiste engagé, qui échappe aux catégories. Né au nord de Beyrouth dans une famille chrétienne maronite, il a vécu parmi les pêcheurs, les paysans et les tsiganes dans une ambiance musulmane et chrétienne. Aujourd’hui, il se dit arabe, « palestinien en Palestine » et a été reconnu « artiste de l’Unesco » pour son engagement en faveur du patrimoine musical. Fuyant toute tentation fondamentaliste, ses chansons sont proches du poète palestinien Mahmoud Darwich et revendiquent une recherche permanente de liberté et d’interrogation de ses racines. En parallèle à ses musiques, celles de Borodine et de Kodály ont effectué le même trajet : aller aux sources de leur culture pour tendre vers l’universel.